Publié : 25 mars 2008

Good bye Lenin

5 votes

En allemand, nous étudions le film "Good bye Lenin" qui raconte l’histoire d’un jeune Berlinois et de sa mère tombée dans le coma, sur fond de chute du mur et de réunification.

Alex, un jeune Berlinois de l’Est, vit la chute du mur alors que sa mère est dans le coma à la suite d’un infarctus. Celle-ci a toujours été quelqu’un d’actif, participant avec enthousiasme à l’animation d’une chorale à l’époque de la DDR.
Les mois passent et la mère est toujours dans le coma. La ville se transforme, les voitures occidentales sillonnent les rues, les publicités envahissent les murs. Au bout de huit mois, elle ouvre les yeux dans une ville qu’elle ne peut plus reconnaître. Alex veut absolument lui éviter un choc brutal que son coeur affaibli ne pourrait supporter.
Profitant de son alitement, avec l’aide de sa famille et de ses amis, il reconstruit autour d’elle son univers familier, convoque les jeunes chanteurs de la chorale, sollicite l’aide d’un ancien cosmonaute, reconverti en chauffeur de taxi, et s’efforce de faire revivre la RDA dans les 79 m² de l’appartement, remis aux normes socialistes.

Vidéo bande-annonce

Le film plut au public des deux Allemagne par la description réaliste et simple de la vie quotidienne en République Démocratique Allemande depuis la marque traditionnelle de cornichons jusqu’aux héros du régime comme Sigmund Jähn, premier Allemand à être allé dans l’espace et héros d’Alex dans le film. Il illustre la brutalité des changements pour les habitants de la RDA : leur univers s’est écroulé à la chute du mur.

Casting

* Daniel Brühl : Alexander Kerner

* Katrin Sass : Christiane Kerner

* Maria Simon : Ariane Kerner

* Tchoulpan Khamatova : Lara

* Florian Lukas : Denis Domaschke

* Alexander Beyer : Rainer

* Burghart Klaussner : Le père

* Michael Gwisdek : Klapprath

* Christine Schorn : Madame Schäfer

* Jürgen Holtz : Monsieur Ganske

* Jochen Stern : Monsieur Mehlert

* Stefan Walz : Sigmund Jähn

* Eberhard Kirchberg : Dr. Wagner

* Hans-Uwe Bauer : Dr. Mewes

* Nico Ledermueller : Alexander Kerner (11 ans)

Récompenses

Le film connut un grand succès autant à l’ouest qu’à l’est de l’Allemagne, ainsi que dans plusieurs pays européens. Il remporta 9 récompenses lors du "Deutschen Filmpreis" (Prix du film allemand) : meilleur film, Daniel Brühl meilleur acteur, Florian Lukas meilleur second rôle masculin, meilleur réalisateur, trois prix techniques pour le montage, la mise en scène et la musique, ainsi que le prix du public pour le « film allemand de l’année » et l’acteur de l’année pour Daniel Brühl.
Le 6 décembre 2003, il est le premier film allemand à recevoir le prix du film européen de l’année. Daniel Brühl comme acteur et Bernd Lichtenberg comme scénariste ont aussi reçu ce prix.
En France, le film reçut le César du meilleur film européen. Il obtint aussi en 2004 une victoire de la musique pour la BOF qui est l’oeuvre du Français Yann Thiersen.

site officiel