Publié : 12 mai 2008

Qu’est-ce qu’une sixième bilangue ?

Document de présentation de la sixième bilangue rédigé par Mme NICOLLE, professeur d’allemand et Mme DESHAYES, professeur d’anglais.

Dans une sixième bilangue, les élèves ont 6 heures de langues vivantes par semaine (2 h de plus qu’en 6e classique) : 3 heures d’anglais et 3 heures d’allemand.

Ils poursuivent parallèlement l’apprentissage de ces deux langues jusqu’en 3e. Ils ont en fait deux premières langues vivantes.

Les atouts d’une sixième bilangue

- Parler plusieurs langues étrangères dès le plus jeune âge.

- Construction d’une identité européenne et d’outils supplémentaires pour évoluer aisément dans l’espace européen.

- Pour l’avenir, un plus indéniable sur le marché du travail : l’anglais seul ne suffit pas ! Les employeurs privilégient les salariés maîtrisant au moins deux langues vivantes étrangères.

Commencer une deuxième langue vivante dès la 6e pour mieux la maîtriser,

c’est donc un avantage !

Apprendre deux langues en même temps, ce n’est pas trop difficile ?

- Non, car l’une des deux langues a été débutée en primaire et les mécanismes d’apprentissage acquis peuvent facilement être transférés à la deuxième langue.

- L’anglais est une langue germanique et a par conséquent de multiples parentés avec l’allemand.

Un travail d’équipe

Les professeurs d’anglais et d’allemand travaillent en collaboration étroite et mettent en oeuvre une pédagogie active commune utilisant les nouvelles technologies, qui s’articule autour des projets suivants :

- création d’articles, de jeux interactifs pour le site internet du collège.

- recherche documentaire sur internet.

- étude de films et publicités allemands et de pays anglophones.

- échanges électroniques

- à partir de la cinquième, possibilité de voyage linguistique en Angleterre et échange avec le collège-lycée de Seelze (Allemagne) : il existe depuis 9 ans un échange très dynamique qui garantit aux élèves un à deux séjours en Allemagne au cours de leur scolarité.

Une importance primordiale est accordée à l’oral. Il est peut-être utile de préciser que le temps où l’allemand était enseigné au travers d’une grammaire aride est révolu. L’objectif est de communiquer, en allemand comme dans toutes les langues vivantes.